• Accueil
  • |
  • Nouvelles
  • |
  • ASFC manifeste sa préoccupation relative à l’arrestation et la détention de défenseurs de droits humains en Colombie
Donnez pour la justice Donnez pour la justice

ASFC manifeste sa préoccupation relative à l’arrestation et la détention de défenseurs de droits humains en Colombie

  • 1 juillet 2017

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE

    Pour diffusion immédiate


    Avocats sans frontières Canada (ASFC) manifeste sa préoccupation relative à l’arrestation et la détention de défenseurs de droits humains en Colombie 

    Bogota, Québec, 1 juillet 2017. Avocats sans frontières Canada (ASFC) manifeste sa profonde préoccupation à l’égard de l’arrestation et de la détention de défenseurs de droits humains dans la communauté de Ayacucho, située dans la municipalité de La Gloria, département de César, en Colombie. 

    María Montiel, journaliste auprès de l’agence de communication populaire Colombia Informa et de l’organisation de défense de droits humains Equipo jurídico pueblos, Rommel Duran Castellanos, avocat de Equipo jurídico pueblos, Eliecer Alfondo Vergel, leader communautaire et Jorge Alonso, membre de la communauté, ont été brutalement battus et détenus cet avant-midi. 

    Dans le cadre d’une mobilisation sociale, qui a commencé depuis le 28 juin 2017, des habitants d’Ayacucho ont initié une grève après avoir formulé des demandes auprès d’une entreprise pétrolière, y compris une invitation à la négociation.

    Les membres de l’organisation Equipo Jurídico Pueblos étaient présents en vue de représenter les membres du syndicat de l’entreprise. Selon l’information obtenue, ils ont été privés de leur liberté pour des accusations d’obstruction à la voie publique et des actes de violence contre un fonctionnaire. Ils ont initialement été amenés à la station de police de La Gloria. Ils sont maintenant détenus à la station d’Aguachica où ils auraient fait l’objet de mauvais traitement par les autorités pénitentiaires. 

    Selon les informations obtenues, à la suite d’une intervention de l’avocat auprès des agents de l’escadron mobile antiémeute de la police nationale de la Colombie visant à éviter l’agression et l’arrestation du leader communautaire et veiller au respect des droits de son client, ces agents ont eu recours à la force. Après avoir demandé de mettre fin à la violence, la journaliste a aussi été agressée physiquement par deux agents. 

    ASFC est préoccupée par cette situation qui affecte deux membres d’une de ses organisations partenaires en Colombie. ASFC rappelle que les défenseurs des droits humains doivent pouvoir exercer leur travail libre de toute contrainte, conformément à la Déclaration des Nations Unies sur les défenseurs des droits humains. 

    ASFC rappelle aussi que les Principes de base des Nations Unies relatifs au rôle du Barreau prévoient notamment que les pouvoirs publics doivent « veille[r] à ce que les avocats puissent s'acquitter de toutes leurs fonctions professionnelles sans entrave, intimidation, harcèlement ni ingérence indue […] ne fassent pas l'objet, ni ne soient menacés de poursuites ou de sanctions économiques ou autres pour toutes mesures prises conformément à leurs obligations et normes professionnelles reconnues et à leur déontologie […] et qu’ils ne doivent pas être assimilés à leurs clients ou à la cause de leurs clients du fait de l'exercice de leurs fonctions ».

    ASFC appelle respectueusement les autorités colombiennes à respecter les garanties judiciaires et les droits de ces défenseurs et invite les organisations de droits humains présentes sur le terrain à veiller au bien-être de la communauté. 

    ASFC continuera à suivre et observer de près la situation au sein de la communauté et des personnes détenues en vue d’assurer la protection de leurs droits. 

    À propos

    Avocats sans frontières Canada (ASFC) est une organisation non gouvernementale de coopération internationale dont la mission est de soutenir la défense des droits humains des personnes en situation de vulnérabilité par le renforcement de l’accès à la justice et à la représentation juridique. ASFC est active en Colombie depuis 2003 où elle participe au dialogue national sur la justice transitionnelle et appuie la représentation juridique des victimes du conflit, notamment dans des cas emblématiques de graves violations des droits humains.

    Informations

    Martin Lanouette, chargé des communications et relations publiques, 581 988-2607

    communications@asfcanada.ca 

     


     


S'inscrire à l'infolettre d'Avocats sans frontières Canada
S'inscrire chargement
825, rue Saint-Joseph Est, bureau 230
Québec (Québec) G1K 3C8
Canada
Téléphone : +1.418.907.2607
Courriel : info@asfcanada.ca
© Copyright - Avocats sans frontières Canada
Design Web par Egzakt